Leia mais: http://maiochristopher.webnode.com.br/products/efeito-neve-no-site-blog/

16 fevereiro, 2011


Le réalisateur associe à ces couleurs la devise de la République Française: Liberté, Egalité, Fraternité.
 Bleu- le premier de la trilogie, ce film partant d'un banal fait divers ( un accident de voiture) nous conduit à travers la musique et avec la couleur bleu en fil rouge derrière les pas d'une femmme (Juliette Binoche ) qui a perdu mari et fille et qui, après avoir voulu se suicider, se ressaisi, reprend gout à la vie, et à travers la musique arrivera à s'accrocher à elle, non sans apprendre, ironie du sort, que son mari la trompait depuis plusieurs années avec une jeune avocate.
Blanc- à Paris, Dominique divorce de Karol, un polonais impuissant depuis qu'il vit à l'Ouest. Mis à la rue sans papiers ni argent, il regagne clandestinement Varsovie dans la malle d'un compatriote. Il profite du désordre politique pour s'enrichir rapidement dans les affaires. Il simule sa propre mort pour faire revenir Dominique, attirée par l'héritage. Karol la retrouve, consomme le mariage, avant qu'elle ne soit accusée du faux meurtre et incarcérée.
Rouge- dans ce troisième volet qui conclut les trois couleurs, une jeune femme, Valentine (Irène Jacob) étudiante de l'université de Genève, modèle, écrase un chien. Le chien est juste blessé. Sur une plaque, attachée a son collier, Valentine trouve l'adresse du propritétaire. C'est un juge...

0 comentários:

Publicar um comentário